AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Recensement terminé : suppressions effectuées !

Partagez | 
 

 comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar

Invité

MessageSujet: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Mar 3 Jan - 22:40

Lukas Blacklake ;


Sexe ○ Masculin
Âge ○ 19 ans plus un nombre x d'années, j'ai perdu le compte...
Date de naissance ○ 14/02.
Lieu de Naissance ○ Aberdeen - Écosse ; Iles anglaises
Classe ○ Troisième année.
show me your face ;

« Ça, je ne pourrais pas le changer vraiment.
J'ai déjà grandit, il y a peu de chances à ce que je change encore morphologiquement, encore plus vu ma situation actuelle.

Donc je ne pense pas que vous l'avez raté non plus, mes cheveux sont donc légèrement roux. En fait, ils sont plutôt bruns avec des mèches plus claires, et évidemment, elles tirent plutôt vers le roux alors. Au soleil, c'est le vrai feu... ou soit un couché de soleil bien rouge-orangé. Une petite touche de poésie quoi pour un garçon comme moi... Bref !
Sinon, oui, à part ça, mes cheveux, je les porte pas plus longs que le bas de mon cou, et encore, un peu au-dessus. Jamais plus longs que ça. Mais jamais trop courts non plus. De toute façon, je n'ai pas la patience de les couper plus que ça donc voilà qui sera fait... Pour tout avouer, même si c'est vraiment ce qu'on repère le plus facilement dans mon physique, je n'en prends pas particulièrement soin. En dehors des shampoings, je ne les peigne pas vraiment, j'espère juste qu'ils vont tomber dans le bon sens. Comme ils sont fins, mon problème avec eux sont les coups de vent.

Ensuite... Quand je me regarde de loin dans un miroir... bon ok, il arrive plus souvent que je me vois entièrement dans le reflet d'une vitrine d'une boutique. Donc quand je m'y vois, je vois surtout une forme plus ou moins longiligne. Je suis grand et pas particulièrement gros. Je n'ai pas non plus des muscles de bodybuilder. Donc voilà ce qui justifie mon aspect longiligne. De toute façon, quand on fait 1m85, on trouve ça difficile d'être franchement épais « tout ce que tu manges passe dans ta taille, c'est injuste ». C'est ce qui arrive, puis la cigarette... ENFIN. Voilà. Puis rien qu'avec ma taille, je fais déjà 74kg, je trouve que c'est déjà pas mal.

Un jour, je me suis vraiment attiré de gros ennuis et bon, une insulte en suit une autre - bon, je n'ai jamais insulté directement, je "moquais totalement de lui" soi-disant en l'ignorant - et le premier coup est parti. Ne vous en faites pas, j'en suis bien sorti. Non, c'est juste que j'ai bien dû faire attention à mon visage en me soignant. Ce que vous auriez vu ce jour-là, c'est un joli hématome sur ma joue... contrastant avec mon teint bien beige. Pas pâle s'il-vous-plait ! Je suis au goût du jour en Europe avec un teint pas trop pâle - non, je ne vais pas jusqu'au bronzage, hein, ça va bien. Non, ce qui m'a percuté ce jour-là à part le poing de mon adversaire... c'est le bleu de mes yeux. Enfin bleu, bleu foncé hein. Comme celui de mon père et grand-père. Moi qui ai tant pris de ma mère quand on me voit au premier abord.
Le reste de mon visage, après cicatrisation, je n'ai pas à m'en plaindre : je n'ai pas des oreilles d'éléphant Dumbo, je n'ai pas de nez aspirateur énorme, mon visage est plutôt assez bien "dessiné". Enfin, je ne sais pas comment on dit ça, mais rien de monstrueux... J'espère.

Si jamais j'avais eu un jumeau, on nous aurait différencié grâce à mes grains de beauté je pense. J'en ai un dans la nuque, vers le bas. J'en ai aussi à la hanche. Un autre au poignet gauche. Sinon, j'ai toujours ma cicatrice à la jambe, rien de bien gros, mais tout de même une trace de coupure. En fait, elle est plutôt vers la cheville... Blessure de guerre quand j'étais petit.

Quoi ? Les habits ? Vous me demandez sérieusement au sujet de ma façon de m'habiller...? Je n'en sais mais vraiment, vraiment rien. D'accord, j'aime bien m'habiller, je l'admets. Mais la plupart du temps, je n'y accorde pas non plus tant de considération ou réflexion. Je prends juste quelque chose qui me plait. Et si ça me va, tant mieux, sinon tant pis. Je ne le mettrais pas. Mais je n'ai que des problèmes pour trouver parfois mes tailles ou pointure.
Enfin, pour vous donner une idée, je suis à ce qu'il parait, parfois un peu "marginal". J'ai toujours, ou presque, ma paire de lunettes de "motard". En fait, le style motard ou décontracté, assez rockeur (plus ou moins). C'est ce qui me parle. Cela coûte parfois une petite fortune m'enfin. Puis, je me sens à l'aise dedans. Je ne me pose pas tant de question remarque. »


show me your mind ;

    « ÉCARLATE COMME MES CHEVEUX »

Comme ça, il a l'air tranquille le Lukas. Toujours dans son monde, puis avec ses connaissances et sa tendance pour la technologie en ce moment, on a vite envie de le dire Geek. Seulement voilà, c'est un sang chaud quand même. Dans le sang qu'il a la colère mauvaise quand il ne se contrôle plus. Il a une tendance à l'imprévu dans ces colères et réactions. Il est une différente personne pour chacun d'ailleurs...

Mais pour en revenir à son côté « rouge »... Il est aussi donc un fêtard qui cache bien son jeu. Les jeux c'est autant son rayon que la boisson, et je vous laisse deviner son niveau alors sachant qu'il tient extraordinairement bien l'alcool.
Il déteste dormir. Sauf quand il fait semblant d'être mort pendant des mois, au moins, il passe le temps... Mais c'est d'un ennui sans nom et il ne reste jamais inactif... Aujourd'hui, il prendrait certainement un baladeur avec lui pour s'enfermer ! Oui, les idées étranges, ça lui connait !

Luke a tendance à donner la mauvaise image de sa personne. Il a, après tout, passé son enfance à devoir donner une image polie... Il en a gardé le tic. Seulement, ce n'est pas toujours la meilleure image qu'il laisse entrapercevoir et plusieurs se feront des fausses idées. Cela l'amuse réellement... C'est un de ces jeux tordus qu'il adore... Les jeux et lui, une grande histoire, au fil des années, il s'était fait des ennemis d'ailleurs à cause de ça. Il aimait bien se faire mourir aussi... BREF !
En somme, c'est un pétard à retardement. Une bombe même. Et comme il n'est pas prêt de mourir, elle peut exploser autant de fois que possible la bombe...

    « BLEU COMME MES YEUX... TYPIQUE ! »

Je ne vais pas dire que Luke est un type doux. Il n'a jamais vraiment considéré l'être plus que n'importe qui dans des situations qui l'exigent. Mais il a toutefois une certaine sensibilité et capacité à comprendre certaines choses. Cela ne veut pas dire qu'il va prendre des pincettes, ni qu'il va y faire quelque chose. Il agit instinctivement donc la pitié, ce n'est pas vraiment son genre.

Autrement, notre rouquin est un bon mélomane. Il tient de son père sans le moindre doute, ce dernier composait depuis son plus jeune âge. Lukas aime jouer des instruments, découvrir de nouveaux sons, de nouveaux genres, il peut se montrer aussi tolérant qu'exigeant. Il aime l'art sous plusieurs formes, même si la peinture lui échappe totalement, il n'y voit que peu d'intérêt à part le "beau" et quelques ressentis une fois de temps en temps.
Il n'est pas bon dessinateur non plus... S'il n'aime pas trop les photos, en faire ne le gênerait pas plus que ça. Il a une fascination pour les effets de lumière...

Plus vous resterez avec Lukas, plus il essaiera de vous échapper mais une fois le contact fait, il ne va pas fuir sauf si vous êtes un vrai problème. Et à ce moment là, vous allez peut-être voir des aspects semblant tout à fait opposer à votre première impression ou sinon complètement inattendus.
En amour ? Ce que ça donne ? Eh bien, disons qu'il a bien eu une copine ou deux. Une seule qu'il a risqué d'aimer un peu trop... Mais pas assez, il ne s'est pas laissé tenter. Pourquoi ? Il allait perdre de toutes les façons... Et elle n'aurait jamais comprit. Luke est plutôt pessimiste. En plus, du coup, il n'est pas assez persistant, pas la moindre possessivité apparente... Apparente. Qui sait ?
Il a un cœur plus tendre avec ses chats et autres animaux. Il ne craint pas d'aimer à la déraison un enfant : de toutes les façons, c'est le destin d'un enfant que de quitter les plus grands, donc cela et moins anormal.

    « NOIR MA COULEUR FAVORITE »

Il parle peu de lui. Encore moins de sa famille. En fait, il donne l'air d'en parler peu mais il laisse constamment des « pistes » quant à son passé. Seulement le tout est brouillé.

Il fait de nombreux cauchemars, ce qui fait que la nuit, il préfère nettement rester éveiller que dormir sagement. Lukas n'aime pas vraiment non plus les photos, ça ne change pas beaucoup depuis le temps donc forcément. Parler de l'avenir... mieux vaut pas... Il n'a aucun projet d'avenir, enfin, pas au-delà de la prochaine farce qu'il va bien pouvoir faire ou des choses dans le genre. A quoi bon ? Il n'a aucun avenir. Son avenir c'est arrêté à sa transformation en immortel. Fin. Qu'envisager quand on peut tout faire ? Quelle destinée avons-nous vraiment quand la précédente que nous avions eu est de demeurer à jamais ? L'avenir l'effraie tout autant que n'importe qui. Pas dans le sens où il a peur du futur. Mais il craint ce qu'il va voir, ce qu'il va perdre, ce qu'il va trouver normal alors que ça ne l'est pas... Il a perdu son humanité progressivement. Il le sait : un être humain, de sexe féminin, mère d'un enfant, sacrifierait sa vie pour son enfant. Si lui venait à faire ce geste, ça n'aurait aucune signification, il ne sacrifierait rien... Après avoir pensé à tout ça, il devait légèrement désillusionné.
En fait, il a même un plus mauvaise opinion de ce qu'il est devenu qu'il ne devrait. Il n'est pas aussi horrible qu'il le croit.

Il est sarcastique et 3/4 solitaire. Enfin, solitaire, disons que ça se passe dans sa tête et dans son cœur. Il apprécie quand même la compagnie. Tant que ce n'est pas trop près.

    « JAUNE COMME LES DENTS DE GRAND-PÈRE »

« Roh, ça va, ça va ! Il le disait lui-même qu'il avait les dents jaunes de toute façon... Puis maintenant, elles doivent être noires ! Paix à ton âme grand-père, hein. Non mais petit, j'étais persuadé que ses dents étaient en or. Pour moi, oui, ces dents-là étaient de l'or. »
Ce qui a de l'or pour Luke n'aura souvent aucune valeur pour vous. Comme sa façon de voir les choses est parfois nettement différente des autres, ses goûts sont influencés dans une logique que lui seul comprend. Si il ne comprend pas les gens qui dépensent des tas d'argent car fan de sportifs, de chanteurs, achetant des t-shirt, payant pour des voyages pour suivre cette passion etc... Il peut très bien lui arriver de se conduire de la sorte mais toujours dans sa logique à lui.
Il faut dire que quand il a une obsession aussi... il n'est pas prêt de la lâcher.

Alors ce qui vaut de l'or pour Lukas. Déjà, les forêts. Ça sonne un peu kitsch d'une certaine façon mais il se sent tellement bien quand il se découvre un coin tranquille sous un arbre dans une forêt. Plus il s'y enfonce, mieux il se sent. Si vous saviez combien de fois il aurait pu se perdre. Seulement, même quand il est perdu, il n'a pas la moindre impression de l'être quand il est en forêt. Lâchez-le dans les couloirs de l'administration de n'importe quelle école quelque qu'elle soit, il se sentira perdu même avec un plan et des panneaux partout !
Il adore les chats, les loups, les chiens. Et souvent, ces animaux l'apprécient beaucoup en retour. Il a certainement, parfois, plus de facilité à être à côté des animaux. Disons que les animaux ne posent pas de question, ils savent d'eux-mêmes ce qu'ils ont besoin de savoir et cela arrange complètement Lukas.
Il aime le café. Presque tout ce qui a de la caféine. [...]



the story you don't know ;

« Mon histoire est loin d'être un secret. Non non. Ce n'est pas un de ces trucs enfouis. Je n'en parlerais juste en fait pour rien au monde ! Quoi ? Je vous dis que ce n'est PAS un secret. Je n'en parle pas, point barre. Mwahahahaha... »

« MA JOLIE FAMILLE, QU'ELLE ÉTAIT BELLE ! »
Le nom complet de Lukas en dit long sur lui.
Lukas Matthew Sven Joshua Blacklake. Typique des bonnes familles aisées qui ont des traditions.
Blacklake. Malgré la consonance britannique, c'est un nom de famille finlandais ou Suédois... Le grand-père de Lukas était un fier Suédois qui s'est marié avec une bien trop fière Écossaise. Cette union ne donna qu'un seul enfant, Oswald Blacklake, père de notre bonhomme à tête rousse. Cependant, ce patronyme et même ce prénom ne semblèrent jamais être les vrais noms de ce cher Os' échappé du grand froid de la Suède.
Sa mère est une plus ou moins pure Irlandaise, Mary O'Callaghan. C'est bien de là qu'il tient ses cheveux de feu ... et ses sautes d'humeur également, bien qu'elles soient très rares. Mais ça, j'ai dû déjà vous en parler en vous décrivant les attitudes du... "jeune" homme.
Son grand-père a insisté grandement pour qu'un de ses noms soit "Sven", un nom typique de son pays qui ne se démodera jamais, Luke (surnom) s'en apercevra.

« LA TRADITIONNELLE TORTURE DES JOUES »
« Je fus un enfant aimé. Un peu trop. Je ne m'intéressais pas vraiment à l'entourage de ma famille. Ni au monde de ma famille. Les vêtements en fanfreluches pleuvaient sur ma tête - vive l'époque Victorienne - alors que je préférais mille fois de bonnes bottes, n'importe quel "pantalon" (ce n'était pas toujours la dénomination exacte), une cape et basta. Je fuyais pour aller prendre un cheval quand une de ses soirées (ou après-midi) mondaines. Tant que j'avais huit ans, dix ans, douze ans, cela passait...
Enfin tant que je faisais mes six heures par jour d'éducation avec mon précepteur. De vraies séances de tortures à issue parfois diplomatique. A croire que pour une leçon, je pouvais compromettre l'avenir de ma ô si noble famille ! Non mais n'importe quoi ! Du coup, il fallait apprendre le français, l'italien, l'allemand... Quelle misère d'enfance... Surtout pour les heures d'allemand, quelle langue ingrate. Je préférais cent fois parler la langue du peuple : ça aussi, ça pouvait avoir une valeur diplomatique. Mais allez le dire à mes parents, allez le dire à notre Reine Victoria... Ah ! Oui, nous vivions en Angleterre au fait. Ceci explique cela. Je n'ai jamais développé alors cet accent Irlandais que ma mère est obligée de cacher pour s'adapter à celui lisse et "bourgeois", dit classe, de l'accent britannique. Par contre, je sais imiter tous les accents, à force de m'échapper et d'avoir fait tous les villages du coin, sans compter les voyages.

Cela a continué jusqu'à ce que ma mère se décide à resserrer les boulons. Mon père s'en fichait bien, tant que j'étais toujours instruit de façon correcte, à peu près tout lui allait. J'avais 14 ans et je vis de nouvelles classes se dispenser. De bien drôles si vous voulez mon avis. J'avais plus de leçons de bonne manières, de la culture, la poésie et la danse... Je paniquais à cette dernière : cela signifiait que j'allais devoir faire la joli cœur à la cour plus souvent et ça m'exaspérait. Mais j'étais bien en-dessous de la réalité.
« Soyez correct avec Miss Adeline de Cathelineau ! Ne demandez point pourquoi mon enfant. »

Pour que je l'épouse un jour ? Bien heureusement non, mes parents avaient d'autres affaires mais une amitié avec la noblesse française n'aurait pas été de refus. Dans le même temps, en Suède, la famille de mon père nous demandait de revenir au plus tôt. Mon père semblait refuser, ses compositions (et oui, mon père aimait la bonne musique) étant plus importante que tout. La raison pour laquelle il avait fuit chez lui vers ses 17 ans. Seule sa mère savait qu'il était en Angleterre mais aussi en vie. Mon père, le maître de la mise en scène ! Je tiens de lui, sans le moindre doute ! Tout ça pour en venir donc à ma grand-mère en Suède. Devinez quoi ? Elle était française... Ma mère faisait tout pour plaire si un retour devait se faire... Mais ça aurait été sans moi, mes cousins Suédois ne m'aimaient guère déjà, je n'allais pas en rajouter. Surtout pour un monde qui ne me plaisait pas.
Je me sentais déjà faire comme mon paternel et filer à mes 17 ans... Pour être, comme lui, un jour rattrapé par cette vie infernale... Enfin lui, le luxe lui plaisait, j'en avais que faire pour ma part. Je traînais mes pieds dans la boue dès que j'en avais l'occasion. Donnez-moi de la terre et j'allais vous cherchez l'eau ! Alors je me suis mis à surveiller également ces histoires... Pour me casser au meilleur moment. J'ignorais s'il était question d'héritage d'un duché comme il y en avait tant dans ces régions ou s'il s'agissait d'un mariage avec une femme dont le frère héritier n'aurait jamais d'enfant ou était malade... Ou pourquoi pas encore un poste à l'armée pour être haut gradé et pouvoir faire jalouser les cannes d'une cour ! Je ne voulais rien savoir ! Cela ne m'intéressait pas d'imaginer à quels fous ma mère s'enchantait de me vendre peut-être.

J'avais 16 ans et ... « Lukas, préparez-vous mon garçon ! Nous partons demain pour la Suède. » « Père aurait-il cédé ? » « Vous avez enfin perdu ce langage familier mon fils. J'en suis heureuse ! » j'avais aimé l'appeler de façon plus affectueuse comme le faisaient les gens du village mais je m'étais pris une sacrée gifle, la première de ma vie. Je me rangeais à ses volontés pour en savoir plus sur ce que signifiaient ses cachotteries. « Sauf votre respect mère, vous n'avez pas répondu. C'est juste que cela me surprend... » Du bon langage, en veux-tu ? En voilà ! « Hum... votre père ne vient pas avec nous, je le crains. Mais il nous rejoindra très vite ensuite. Allons, soyez un bon fils et préparez-vous... » elle caressa ma joue. Ses yeux brillaient. Oh, elle avait peur. Peur que père ne vienne jamais et disparaisse comme il savait si bien faire.

Mais j'ai disparu le premier... »

« JE SUIS A QUART IRLANDAIS ET CA SE SAIT! »
« Je suis longtemps resté en Irlande... Mais j'étais de confession protestante et il s'y faisait mal vivre durant ces périodes... Heureusement qu'il y avait l'Irlande du Nord où j'ai finalement trouvé ma place pendant un long moment. A 16 ans, sans nom que je puisse révéler, j'ai eu de la chance de trouver quelques bons compagnons qui, lors de nos escapades vers l'Irlande du Sud, surent m'apprendre bien des choses. Notamment comment ne jamais perdre une bagarre et si oui, savoir sur qui compter et/ou comment s'en remettre. Je leur appris comment les éviter en sauvant l'honneur mais écrasant néanmoins sèchement son apposant. La ruse, la grande bouche et le mensonge. Puis j'ai apprit à boire bien que j'avais apparemment un don naturel pour ça. Enfin, j'ai apprit à jouer et me faire des connaissances pour me trouver un travail. Rien qui ne m'accorderait le confort de ma famille passée - je les considérais, eux, ces roublards, comme ma nouvelle famille - mais c'était une vie intéressante.

Après l'accident que je vais vous décrire plus tard, j'ai vu tout. La Grande Guerre à laquelle j'ai participé, la Seconde Guerre Mondiale qui me dégoûta vu tous ceux qui avaient déjà laissé leurs vies dans la première... J'ai vu les camps, les nazis, la construction du mur, le rideau de fer, la guerre froide, la chute du mur, les inflations etc... C'est... fatiguant quand on regarde en arrière. Sachant surtout que cela allait durer... »

« I'M REDHEAD IN HOOD ; Le petit chevelu rouge »
La période de l'adolescence... vous l'avez compris, ce n'était ni du bon ni du mauvais nécessairement. Tout ce qui était certain c'est que oui, il arrivait vraiment à se mettre dans des situations pas possibles. Sa famille n'a jamais pu réellement reprendre contact avec leur unique enfant, ils attendaient juste un jour son retour. Cela marchait mieux que de le forcer à entrer dans un moule qu'il refusait de prendre. Toutefois, ils le recherchaient activement oui et plusieurs fois, il eut des sueurs froides.

Seulement, même s'il fait le grand garçon - bon, si il donne l'air de faire le grand garçon plutôt, Luke est toujours resté ce garçon dans sa bulle se fichant un peu de tout. Il savait le mal qu'il y avait ça et là, quels risques il courrait et que la vie qu'il choisissait était totalement contradictoire à celle qu'il devait avoir. Mais c'est comme si ça ne servait à rien... Il savait sans réaliser... Et c'est comme ça, qu'un jour...

« Je me baladais un soir. J'étais en quête de mes jeux et mes défis habituels. Rien de bien méchant, je ne suis pas un mauvais garçon. Enfin, je ne l'étais pas de ce temps-là du moins. Aujourd'hui, je ne sais pas trop... Mais là n'est pas la question, n'est-ce pas ? Donc oui, c'était encore une des soirées durant lesquelles mes compagnons m'offraient des boissons, du vin chaud en hiver parfois même, avant de déposer nos chopes sur une table pour commencer un de nos jeux et paris. Comme souvent, je n'hésitais pas à me porter volontaire, aimant tellement l'adrénaline facile.
Bien souvent, nous finissions avec un gros mal de crâne pour ceux qui tenaient bien l'alcool, les autres divaguaient totalement. Pour ma part, j'avais juste une très grande envie de dormir.

Ce soir-là, un type a débarqué. On ne le connaissait pas vraiment... Il semblait un peu perdu donc je lui ai parlé juste par curiosité. J'ai fini par lui offrir un verre et nous avons discuté. Je me souviens avoir énormément parlé de moi comparé à lui, et pour ça, il ne suffisait que de quelques mots puisque cet inconnu n'a pratiquement rien révélé de lui. Il a vite vu mon appétit pour les défis, les armes blanches et tout ce qui était du genre. Alors que mes camarades proposaient un concours classique du nombre de bières finies, l'inconnu se proposa d'y participer également. Ceci dit, nous changeâmes les règles pour des plus "risquées". Il fallait boire des mélanges improbables. Et le ciel sait que cet homme avait de la ressource et de drôles d'idées mais j'ai tout essayé sans rechigner.
Puis il sortit quelque chose d'une poche et le vida dans un verre. Il l'observa longuement et me regarda ensuite. Il commença alors à me dire que cette boisson serait la plus unique que je puisse boire. Que cela changeait totalement une personne. Oh, je n'y croyais pas vraiment. Mais il m'annonça que peu étaient ceux à l'avoir bue. Juste cette idée, même fausse, me fit fléchir. Ma curiosité poussait mes yeux à observer la course du liquide dans le récipient alors qu'il le tournoyait dans ses mains et dans les airs.

Je l'ai bu.
Sans même hésiter une seule seconde.
J'ai juste marqué une petite pause avant de boire cul-sec.

J'avoue avoir été déçu... Mais pour la première fois depuis le début de la soirée, l'étranger avait l'air pleinement heureux et satisfait de la situation. La soirée aurait pu être banale. Je serais parti retrouver le coin joueur de notre petit lieu de rassemblement, j'aurais rit, j'aurais gagné, parfois perdu. Tout aurait pu être ainsi...
Alors qu'on partait pour un changement d'ambiance et pour aller faire une descente plus loin et s'installer dans l'herbe dans un coin tranquille... ma tête a commencé à tourner. Comme jamais elle n'avait tourné. Et je sais ce que vous pensez : mais rien à voir avec l'alcool. Je me sentais mal, froid et chaud à la fois, mon souffle était de plus en plus court. Je suis rarement malade, il en a toujours été ainsi... donc lorsque cela m'a pris, j'étais très surpris.
Puis mon ventre a commencé à me faire très mal. Je ne comprenais vraiment pas. Puis j'y ai pensé... L'inconnu et sa boisson... Il avait dit quelque chose au sujet des effets de cette boisson mais je n'imaginais rien de tel. Moi qui allait toujours bien. J'ai commencé à chercher l'homme mais... il n'était plus là. Personne n'a même remarqué quand il est parti. Je perdais doucement l'équilibre alors que des camarades me montèrent à une chambre, ne voulant me ramener chez moi dans cet état. Ha ! Ils croyaient que c'était l'alcool, j'aurais bien aimé...

Si je ne comprenais pas du tout au début... J'ai fini par comprendre progressivement. La magie de la chose certainement. Mais effectivement. L'homme n'avait pas menti : après cette boisson, je n'ai plus jamais été exactement le même. »

« DE MON TEMPS, CA N'EXISTAIT PAS GAMIN ! »
Cela fait plus d'une centaine d'années que Luke passe à errer comme ça. Bien-sûr, il a rencontré d'autres immortels... Mais il n'a jamais vraiment fait partie d'un groupe, du moins au début. Il s'attachait à ceux qui étaient comme lui autrefois. A force de les voir mourir, il se fit une raison quant à la mort, aussi se renferma-t-il et l'exercice devenait de plus en plus difficile.
Il a finit par s'ouvrir à quelques-uns qui sont dans sa condition. Mais autant les humains sont devenus de plus en plus rares dans son carnet d'amis, autant les Immortels ne sont pas bien plus nombreux. Il ne connait l'existence des vampires que de la bouche de ses alliés...
Alors à quoi occupe-t-il ses journées ? A découvrir le XXIème siècle et à passer des concours en tout genre. Il peut officiellement être docteur, professeur, astronaute, capitaine etc... Bon, j'exagère un peu mais c'est l'idée. Il a une passion récente pour la technologie et s'y met sérieusement. Puis il est désormais ici... Et sincèrement, il ne sait pas trop comment il doit le prendre cette idée, cet endroit, tout ça. Tout le blase désormais en même temps que si c'est une nouvelle expérience, c'est déjà ça de bon à prendre !

« PETITE, TU DIS TROP DE BÊTISES... » ET MOI AUSSI
[justify]« Elle avait 18 ans quand je l'ai connue. Ca a été ma première amie après une longue période. J'avais apprit des trucs dégueulasses sur ma famille... Je me trompais totalement sur eux. Bref, Emily avait, oui, 18 ans. Elle était folle, complètement. Elle trainait avec des garçons tout le temps mais elle ne s'accrocha qu'à moi parce que je n'étais pas loquace et que je la défiais sans arrêt. Cela l'agaçait oui. Elle était toujours si forte. Si humaine et si peu à la fois pour être aussi folle qu'elle était. Grande et exotique. Très jolie. Ma meilleure amie. La fille que j'ai le plus admiré de ma vie sans jamais oser seulement l'aimer. Pourquoi ?

Maladie orpheline. Elle allait y rester. J'y ai pensé vous savez... A l'eternal drop. Et... Finalement, je l'ai laissée partir. J'avais une amie immortelle, elle m'a bassiné pour que je le fasse. C'est ça qui m'a fait réfléchir : Emily n'aurait été qu'une de plus. Elle valait mieux que ça. Puis... elle ne craignait la mort, elle aurait refusé. Elle m'aurait plaint si elle avait su pour ma condition. C'est comme si elle avait toujours su. Elle me comprenait... Et je la comprenais.

Alors je l'ai laissé partir.
J'ai quitté cet endroit où elle était avant que ses yeux se ferment.

Je la comprenais.

Je ne cesse de lui en vouloir.
De m'en vouloir.
De regretter. »


Je me prénomme kiriss, killa ou nokomis (je cumule 8D), j'ai connu le forum grâce aux top-sites, ma présence sera d'environ 4-5/7. Je pense que ce forum est joli esthétiquement parlant mais c'est le contexte, les groupes qui ont séduit mon personnage 8D et je suggère de continuer ainsi, c'est tout ce que je peux proposer à ce stade. Pendant que j'y pense, l'autre jour j'ai vu Isabel glisser sur une plaque de verglas (elle pourrait faire attention honte ). Et sinon, eh bien... rien du tout, je suis un personnage mystère °° /out/


Dernière édition par Lukas M. Blacklake le Lun 6 Fév - 20:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Quinn J. O'Connor

avatar

Give me the past
Give me the past
Féminin Age : 24
Messages : 262
Entry date : 16/11/2011
Daydreaming in : My head

Quels secrets caches-tu ?
Pseudo HRPG: Microlis.
Classe | Emploi:

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Mer 4 Jan - 17:44

BIENVENUE. ♥️ Merci de ton inscription *o*

Lukas a écrit:
(elle pourrait faire attention :honte).
Tu m'as tuée XDDDDDDDD Dommage qu'il faille enlever le code. ;w;
Bonne chance pour finir ta fiche et j'aime ton avatar. Je le connais en plus, enfin celui avec l'icon du milieu. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Mer 4 Jan - 22:46

Hehehe merci 8D Oh puis avec ce que tu as mit, ça marche aussi !
Ce n'est peut-être pas l'endroit mais... si j'ai une question par rapport à la date du forum (pour ne pas faire d'anachronisme) ? ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Quinn J. O'Connor

avatar

Give me the past
Give me the past
Féminin Age : 24
Messages : 262
Entry date : 16/11/2011
Daydreaming in : My head

Quels secrets caches-tu ?
Pseudo HRPG: Microlis.
Classe | Emploi:

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Jeu 5 Jan - 17:56

Epoque actuelle, mon grand. 8B Désolée si nos explications ne sont pas claires T_T (en même temps je suis pas sûre de l'avoir mis mais ça me semblait logique si je précisais pas, osef pedro ) MAIS VOILAAAA.
Revenir en haut Aller en bas
Brennan L. Martin

avatar

Humains ; Rescapés des malédictions
Humains ; Rescapés des malédictions
Féminin Age : 23
Messages : 60
Entry date : 13/12/2011
Daydreaming in : ♥The Carnival's Dream♥
Random words : Don't believe those who are kinda jealous

Quels secrets caches-tu ?
Pseudo HRPG:
Classe | Emploi:

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Jeu 5 Jan - 20:25

Bienvenue!!! :D
J'aime ton avatar *o*


Bonne chance pour ta fiche!! What a Face

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Neal O'Sullivan

avatar

† Prince of the Darkness †
† Prince of the Darkness †
Masculin Age : 25
Messages : 88
Entry date : 13/12/2011
Daydreaming in : A dark graveyard...
Random words : Evil is a point of view

Quels secrets caches-tu ?
Pseudo HRPG:
Classe | Emploi:

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Jeu 5 Jan - 21:27

Bienvenue! Au plaisir de te lire prochainement =)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité »
Revenir en haut Aller en bas
Malicia O. Schwarz

avatar

immortels ; empoisonnés par un simple liquide.
immortels ; empoisonnés par un simple liquide.
Féminin Age : 100
Messages : 78
Entry date : 23/12/2011

Quels secrets caches-tu ?
Pseudo HRPG: Miku~
Classe | Emploi: En première pro. production graphique.

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Sam 7 Jan - 13:53

Bienvenue :3

ton vava, c'est dans death note la classe.**

_________________
Je te surveille Invité, donc ne fait rien de méchant...

Couleur d'écriture [#d6bb6b]
Revenir en haut Aller en bas
Melody Grant

avatar

๑۩۩«I'LL LIBERATE YOU»۩۩๑
๑۩۩«I'LL LIBERATE YOU»۩۩๑
Féminin Age : 24
Messages : 215
Entry date : 16/11/2011
Daydreaming in : Dreamland
Random words : I'm not perfect, but i keep tryin..

Quels secrets caches-tu ?
Pseudo HRPG: Hitomi.
Classe | Emploi:

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Sam 7 Jan - 14:19

Welcome ! o/ Bonne chance pour la suite ♥

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Lun 9 Jan - 17:48

Merci pour l'accueil à vous tous ;) c'est sympa !

Par contre, je viens juste prévenir que je suis en période de partiels, et bon, j'ai moins de temps que je ne l'avais calculé en fait... Donc je risque de mettre un peu plus de temps que prévu =/ Pardon pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
Quinn J. O'Connor

avatar

Give me the past
Give me the past
Féminin Age : 24
Messages : 262
Entry date : 16/11/2011
Daydreaming in : My head

Quels secrets caches-tu ?
Pseudo HRPG: Microlis.
Classe | Emploi:

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Lun 9 Jan - 18:34

Pas de soucis, nous comprenons parfaitement ! *o* Tu as le droit à un délai supplémentaire. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Meanie L. Swiss

avatar

Smiling with that doll-like face.
Smiling with that doll-like face.
Féminin Age : 22
Messages : 215
Entry date : 24/11/2011
Daydreaming in : my yellow submarine. ~
Random words : Lost in the hurt, caught in the past

Quels secrets caches-tu ?
Pseudo HRPG: Hiyorin.
Classe | Emploi:

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Lun 6 Fév - 17:12

Bouh !
Des nouvelles ? 8B

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Melody
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Lun 6 Fév - 19:30

Justement, je finissais la fiche x)
Pardon, j'ai pris plus de temps que je n'aurais cru en prendre...
Revenir en haut Aller en bas
Quinn J. O'Connor

avatar

Give me the past
Give me the past
Féminin Age : 24
Messages : 262
Entry date : 16/11/2011
Daydreaming in : My head

Quels secrets caches-tu ?
Pseudo HRPG: Microlis.
Classe | Emploi:

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Lun 6 Fév - 20:11

Pas de problème, tékaté René *o*
(fallait juste qu'on sache histoire de gérer les membres, parce-que si on accumule les inactifs on va plus s'en sortir xD)

BREF JE TE VALIDE !!!!!!!! (toi aussi t'es né à l'époque victorienne didonc :B) et Amuse-toi bien parmi nous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Lun 6 Fév - 20:18

Bah mince... XD J'ai rajouté un chapitre (je l'avais oublié sur Word...) mais osef, il en reste pas moins paumé anyway XD
Merci ! (ah j'ai des copains d'histoire ?!)
Revenir en haut Aller en bas
Quinn J. O'Connor

avatar

Give me the past
Give me the past
Féminin Age : 24
Messages : 262
Entry date : 16/11/2011
Daydreaming in : My head

Quels secrets caches-tu ?
Pseudo HRPG: Microlis.
Classe | Emploi:

MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   Lun 6 Fév - 20:30

(oui oui, en effet <:)
Ooooh ;_; Pauvre Emily ;w;
Ce chapitre ne change rien à ta validation. <:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake   

Revenir en haut Aller en bas
 

comment faire exprès d'être paumé | lukas matthew [...] blacklake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment faire un escalier ?
» [TUTO] Comment faire des arbres
» comment faire une haie ?
» Comment faire un rp ?
» Comment faire une bourde [PV : RUBY]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Pause café
 :: Et des archives :: Présentations
-